LES PÊCHEURS

pecheur-2La Dordogne est une rivière classée domaniale; l’Etat est titulaire du droit de pêche et il est tenu de gérer au mieux les populations piscicoles. Le droit de pêche est exercé au profit de l’Etat qui distingue traditionnellement le droit de pêche aux lignes et le droit de pêche au filets et aux engins.

Les différents pêcheurs :

Les pêcheurs aux lignes, n’ont pas le droit de commercialiser leur pêche. On pêche à la ligne tous le long de la Dordogne (il faut s’acquitter d’une redevance).

Les pêcheurs amateurs aux engins, majoritairement riverains et passionnés par cette tradition de pêche aux engins et aux filets disposent de droit plus limité que les professionnels. En outre, il n’ont pas le droit de commercialiser leur pêche. Leur matériel et les lots de pêche sont limités.

Les pêcheurs professionnels louent des lots de pêche et paient des licences de pêche, ce qui les autorisent à vendre leur pêche; se sont des petites PME.
Dans la basse vallée ils vivent surtout de la pêche des migrateurs qu’ils vendent à des mareyeurs, aux restaurateurs, et à des conserveries.
En moyenne vallée ils vivent surtout de la pêche de la friture qu’ils vendent aux restaurateurs. Dans les départements du Lot et de la Corrèze la pêche professionnelle est interdite.

Le Matériel utilisé :

  • Les filets
  • le tramail fixe pour les espèces sédentaires
  • le tramail dérivant pour les migrateurs
  • l’araignée le plus employé pour les espèces sédentaires
  • l’épervier pour la friture
  • Les enginsla bourgne pour les lamproies
  • la nasse anguillère
  • le cordeau – c’est une ligne de 30 à 80 hameçons placée sur le fond de la rivière. Il permet de capturer de l’anguille, du barbeau, ou de la truite.
    Jusqu’au début du siècle, la pêche professionnelle fut une industrie florissante dans la vallée. Dans un village comme La Roque Gageac la pêche faisait vivre 20 personnes et un seul village comme Spontour (Corrèze) possédait 50 pêcheurs professionnels dont certains étaient aussi bûcherons, gabariers.

Tous ces pêcheurs professionnels traversent actuellement un crise assez grave.